Faire en sorte que vos visiteurs restent sur votre site !

Transformez vos visiteurs en lecteurs captivés

Vous savez maintenant précisément de quoi vous voulez parler dans votre article. C’est une première étape très importante, car les sujets que vous allez aborder ont été soigneusement choisis pour intéresser vos lecteurs.
Même si votre article est très complet, très bien documenté et donne de précieuses informations, ce n’est pas du tout suffisant.
Vous allez devoir faire en sorte de captiver vos lecteurs et les inciter à rester sur votre page et votre site internet le plus longtemps possible.
CHOISIR UN ANGLE PERCUTANT !
Pour que votre contenu se démarque de la concurrence, il vous faudra choisir un angle percutant.
Voici dix exemples qui s’adaptent à de nombreux sujets :

  1. La liste de techniques : 15 techniques faciles pour réduire ses déchets
  2. La liste d’étapes : 3 étapes pour désimlocker votre iPhone
  3. Le guide en plusieurs parties : Créer son site vitrine comme un pro – partie 1
  4. Le meilleur de l’année/du mois/etc. : Les meilleures séries originales Netflix de 2018
  5. Le Vrai/Faux : Vrai ou faux ? 10 idées reçues sur le sport
  6. X signes que… : 5 signes que vous êtes prêt à lancer votre entreprise
  7. Le « j’ai testé pour vous » : J’ai testé pour vous… la bataille de Nerf dans le noir
  8. Le challenge sur une durée donnée : 30 jours pour jouer trois classiques à la guitare
  9. Le top : Top 10 des appareils photos pour débutant
  10. Les coulisses : Les coulisses de la vie de freelance

Vous pouvez également faire des combinaisons:

  • Le top et les signes : top 5 des signes que vous êtes victime du syndrome de l’imposteur
  • Le challenge et la liste d’étapes : 30 jours et 3 étapes pour devenir minimaliste

Le but de votre angle et de votre titre est de clarifier tout de suite votre approche du sujet. Le lecteur doit savoir dans quoi il met les pieds, ce qu’il va apprendre. En somme : comment la lecture de cet article va remédier à son problème ou répondre à son interrogation ?

IL EST IMPORTANT DE VOUS METTRE À LA PLACE DE VOTRES LECTEUR LORSQUE VOUS ÉCRIVEZ !


Vous devez vous adresser à vos lecteurs de la façon dont ils rêvent qu’on leur parle. Pour savoir quel ton adopter, le mieux est de créer des personas, c’est-à-dire le profil de lecteurs types de votre site ou blog. Vous devrez connaitre les informations les plus basiques (tranche d’âge, profession, lieu de vie) mais aussi et surtout les aspects psychologiques. Quelles sont leurs valeurs ? Leurs croyances ? Leurs opinions ? Leurs besoins ?

Imaginer tout cela à leur sujet vous aidera à déterminer comment vous adresser à eux. Vous devrez raconter au lecteur sa propre vie. Si vous utilisez des exemples, trouvez-en qui parlent à vos personas.

C’est d’autant plus important que vous allez devoir décrire précisément le problème de votre lecteur avant d’y répondre. Si le lecteur ne se reconnait pas dans la description du problème, il n’aura que faire de la réponse que vous apportez.

RÉDIGER UNE INTRODUCTION ACCROCHEUSE
Indispensable pour que votre lecteur se donne la peine de lire votre texte au-delà de quelques lignes.
L’introduction storytelling
Pour la grande majorité des articles, une intro storytelling sera bien adaptée. Vous allez raconter une histoire pour mettre en scène votre article.

Le point de vue apporté peut-être:

  • Interne : une histoire qui vous est arrivée
  • adressé au lecteur : vous lui racontez sa propre histoire
  • ou externe : l’histoire de quelqu’un d’autre, comme un personnage historique ou de fiction

L’introduction informative
Cette introduction s’utilise pour des articles traitant de sujets complexes, peu connus du lecteur, voire inconnus. Dans ce cas, il sera d’autant plus difficile de capter son attention. Le meilleur moyen est de jouer au jeu des questions/réponses.

Exemple : Depuis quelques mois, tout le monde parle des monnaies virtuelles. Vous n’avez pas compris de quoi il s’agit ? Vous avez l’impression de passer à côté de quelque chose ? Puis, rassurez le lecteur et dites-lui précisément ce qu’il va apprendre grâce à votre article.

Exemple : Pas de panique, les monnaies virtuelles sont en réalité à la portée de tous. Dans cet article, je vais vous expliquer leur fonctionnement et leur intérêt. Après ça, vous voudrez peut-être vous en procurer. Je vous montrerai comment procéder et, surtout, comment faire fructifier vos
crypto-monnaies !

SOYEZ CLAIRS ET PRÉCIS
Que votre sujet soit simple ou ultra-technique, ne perdez pas la précision et la clarté. Ne faites pas de longues phrases qui perdent le lecteur.
Même si vous connaissez vos personas, partez du principe que le sujet leur est totalement inconnu.

Pour chaque phrase, demandez-vous ;
« Est-ce qu’un enfant comprendrait ce que je viens de dire ? » II faut prendre votre lecteur par la main et le guider pas à pas vers le savoir qu’il recherche.

QUELQUES OUTILS POUR ACCROCHER LE LECTEUR
Pour bien écrire, il faut exprimer une idée originale de manière concise. Employez peu de mots. Des mots simples, dont le sens parle à tout le monde. Vous devez avant tout être compris. Votre style, votre humour, votre histoire viendront par la suite enrober tout ça.

Evitez les parenthèses et les guillemets
Une erreur que l’on retrouve souvent dans les articles de blog : l’emploi abusif des parenthèses.

Si vous avez une idée supplémentaire à exprimer, réservez-lui une phrase ou un paragraphe, en faisant une belle transition. La parenthèse va perdre votre lecteur et lui donner l’impression que votre récit est mal organisé.
Les guillemets sont eux aussi à éviter le plus possible. On les utilise souvent pour mettre un mot en valeur. Mais, en réalité, cela diminue son impact.
Boostez votre style pour garder l’attention du lecteur
Que votre article fasse 1 000 ou 5 000 mots, l’attention du lecteur va forcément diminuer. Il vous appartient de le garder captivé le plus longtemps possible. Pour cela, utilisez des transitions et des phrases pour le réveiller et recentrer son attention sur votre contenu.
Voici quelques exemples de début de phrases pour redynamiser votre texte :

  • vous vous demandez certainement
  • lisez bien ceci
  • regardez
  • et là, surprise
  • et là, très important
  • rappelez-vous bien ceci
  • si vous devez retenir une chose
  • à présent, je vais vous dévoiler un secret
  • et maintenant


À partir de ces exemples, vous pouvez créer vos propres combinaisons. Variez-les le plus possible et utilisez-les au début d’un paragraphe, au milieu d’un chapitre particulièrement long, etc.
Pratiquez l’art du teasing
Vous pouvez aussi utiliser des termes et expressions pour teaser votre lecteur, c’est-à-dire le préparer à recevoir une information.
Quelques exemples de teasers :

  • ce que je vais vous dire/dévoiler/apprendre maintenant
  • il faut que je vous dise quelque chose d’important
  • voici ce qu’il faut faire
  • voici un exemple de
  • nous allons voir tout de suite
  • je vais vous le dire
  • je vais vous l’expliquer dans un instant

« Et », « mais » : petits mots, grands pouvoirs
Pour garder l’attention de vos lecteurs, une autre méthode efficace est de commencer votre phrase par « et » ou « mais ». Ces deux mots font comprendre immédiatement au cerveau qu’il faut rester accroché, car ce n’est pas fini.

Attention toutefois à ne pas les utiliser tout le
temps. Ils peuvent aussi devenir un vrai abus de
langage qui vous desservira

N’hésitez pas à poser des questions.

par exemple : « Quel est l’élément essentiel d’une bonne communication dans le couple ? » Au lieu de : « l’élément essentiel d’une bonn communication dans le couple est… »

Ou indirectement : « Mais comment donc attirer l’attention de votre lecteur, vous demandez-vous à cet instant précis ? ». Vous pouvez aussi utiliser des tournures du type « Saviez-vous que », « La bonne question à se poser
est », etc.

Utilisez les deux points

Pour accrocher votre lecteur, il existe un outil simple : les deux points.
Vous voyez, je viens de vous en donner la preuve.

Faites des listes à puces

  • Quand vous avez :
  • plusieurs exemples à donner
  • différents termes à définir
  • plusieurs cas possibles
  • etc.

Utilisez les listes à puces. C’est bien plus facile à lire que si je vous avais dit d’utiliser les listes à puces quand vous avez plusieurs exemples à donner, différents termes à définir, plusieurs cas possibles, etc.
Et il y a de fortes chances pour que vos lecteurs retiennent mieux vos idées avec une liste qu’avec une longue phrase pleine de virgules.

Aérez votre texte avec des images

Très souvent, quand il arrive sur votre site, le lecteur va naviguer jusqu’en bas pour avoir une idée de
la longueur de l’article. Il faut donc que la présentation lui donne envie et que le texte soit suffisamment aéré. Vous pouvez aérer vos textes avec des images. Mais, attention, pas n’importe lesquelles : elles doivent être en phase avec le sujet et de bonne qualité. Pour trouver des images gratuites, vous pouvez vous rendre sur Google images. Tapez votre mot-clé
puis faites outils > droits d’usage > réutilisation et modification autorisées.

Attention: Quand vous cherchez une image sur
Google ou sur n’importe quel site d’images en ligne, vérifiez bien les conditions d’utilisation,
d’attribution et de licence de chaque site et de
chaque image avant son utilisation !

Une image peut être libre de droit et gratuite, mais son utilisation restreinte. Et il peut aussi être obligatoire d’en citer la source. Si vous n’êtes pas sûr des conditions d’utilisation et des droits que vous donnent la licence d’une image, ne l’utilisez pas ou vous vous exposez à des pénalités ou des
amendes
. Voici quelques sites où vous pouvez trouver des images. Dans de nombreux cas, ces images sont gratuites, utilisables et modifiables, même à des fins commerciales. Vérifiez au cas par cas les conditions particulières : souvent vous pourrez utiliser ces images sans avoir à citer la source ou
notifier l’auteur, mais il peut y avoir des exceptions :


Vous pouvez aussi créer vos propres visuels avec des sites gratuits comme Canva et Piktochart. Par exemple en plaçant une citation sur un joli fond ou en élaborant une infographie.

Un article long est excellent pour votre référencement, mais vous devez lui apporter de la valeur, des choses nouvelles !

Vous le savez, un article long va plus facilement remonter dans les premiers résultats de recherche. Mais ne faites pas du remplissage ! S’il est long, votre article doit être riche, apporter plus d’informations que ceux des concurrents. Tout se joue sur la valeur ajoutée. Que dites-vous de plus que les autres ? Parvenez-vous à expliquer parfaitement quelque chose qui est traité moyennement ailleurs ? Apportez-vous une solution nouvelle ?

Etape suivante: Vous souhaitez que vos visiteur restent sur votre site? Voici les secrets du SEO !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *