Voici comment Flo, une femme entrepreneure australienne, gère 5 magasins qui lui permettent de travailler partout dans le monde !


Présentation de Flo

Salut ! Je suis Flo, un entrepreneur de Melbourne, Australie. Je suis dans le commerce électronique depuis plus de 15 ans : J’ai un magasin eBay depuis 2003.

Il y a 3 ans, en plus de cela, j’ai également lancé un magasin dropshipping.

Pourquoi avez-vous décidé d’essayer le dropshipping en Australie ? Comment tout cela a-t-il commencé ?

Propriétaire d’une boutique sur eBay, j’avais mon propre inventaire et certains produits étaient très lents à vendre. Bien sûr, cela rendait la trésorerie très difficile à gérer. Avec le dropshipping, je n’ai pas besoin de m’inquiéter de tout ça.

J’ai fais une recherche en ligne et j’ai décidé de me lancer. Je me suis donc procuré un magasin AliDropship Woo pour vendre des produits, un plugin Social Rabbit pour faciliter la promotion de cette aventure, et un tas d’autres solutions qui motivent les visiteurs du magasin à prendre leurs décisions plus rapidement. J’utilise Abandoned Cart et Countdown Timer à cette fin, et ils ne m’aident pas simplement beaucoup – je dirais que tous ces outils sont essentiels pour mon entreprise.

J’ai obtenu des résultats financiers positifs presque instantanément et cela m’a encouragé à me concentrer sur la croissance de mes affaires dropshipping et l’expansion vers un nouveau marché.

Vous souvenez-vous de votre première vente dropshipping ?

Oui, c’est arrivé 6 semaines après le lancement de mon premier site web. J’étais vraiment heureuse et super excitée, surtout parce que je n’avais pas l’impression d’avoir travaillé très dur pour y arriver 🙂

Quel est le rendement de votre entreprise à l’heure actuelle ?

J’ai 5 boutiques de dropshipping actuellement et elles fonctionnent très bien. Je ne m’attendais pas à une telle réussitte.

Voici les statistiques sur le nombre de commandes que j’ai reçues en juillet :

mes commandes pour le mois de juillet

Ci-dessous, vous pouvez voir les données sur le chiffre d’affaires et d’autres paramètres de performance du magasin.

Comment prendre les décisions pour le choix des niches et des produits ?

Pour choisir des niches, je considère d’abord mes intérêts personnels. Ensuite, je recherche les niches les plus attrayantes.

En parlant de choix des articles, je fais des recherches sur les tendances actuelles des produits et je les suis. Ce qui m’aide ici, ce sont les médias sociaux : J’utilise différentes plateformes pour me tenir au courant des tendances les plus chaudes.

Quand je vois une opportunité prometteuse, j’ajoute des articles appropriés à mon magasin. Pour cela, je ne coopère qu’avec les fournisseurs qui ont des notes élevées et de bonnes critiques. Et pour le bon prix, j’utilise simplement la formule AliDropship.

Comment faites-vous la promotion de vos boutiques en lignes ?

Principalement avec Google Ads et les médias sociaux. Le plus souvent, sur Instagram. Je surveille également Google Analytics et l’engagement des utilisateurs afin de mieux les comprendre . Ils fonctionnent bien pour moi, et je n’ai pas encore essayé d’autres canaux. En moyenne, il m’en coûte 500 $ par mois pour promouvoir les 5 magasins.

À quoi ressemble votre routine quotidienne de dropshipping ?

Je peux passer de 3 à 6 heures par jour sur la gestion des magasins. Il y a toujours place à l’amélioration, bien que je n’aie besoin que d’environ 1 heure par jour environ.

L’une des tâches les plus fastidieuses consiste à mettre de l’ordre dans les descriptions des nouveaux produits. Aussi, rester en tête de la compétition est un défi de taille. Pour être compétitif, je dois continuer mes recherches sur les outils et stratégies de marketing les plus récents.

Je ne dirais pas que je dois souvent traiter avec des clients difficiles. J’ai une politique de retour très claire pour m’assurer que les clients sont toujours satisfaits.

Avec une expérience aussi positive du dropshipping, comment votre vie a-t-elle changé ?

Le Dropshipping me donne la possibilité de travailler depuis n’importe où dans le monde. Je voyage plus depuis que j’ai commencé. Je suis impressionné par le résultat et j’ai l’intention de créer de nouveaux magasins.

Que pouvez-vous conseiller? A ceux qui gèrent déjà leurs boutique en ligne et ceux qui n’ont pas encore démarré leur activité ?

Soyez patient, travaillez dur et ne perdez pas de vue vos objectifs : il est important de rester concentré!